Encore un record qui tombe pour Leica, lors de la 32ième vente de la maison WestLicht, un Leica 0 a été adjugé à 2,4 millions d’euros.

Le samedi 10 mars 2018, la maison de vente WestLitch mettait en vente 530 appareils, objectifs et accessoires photographiques. Star de cette vente aux enchères, le lot n°3 : le Leica 0 n°122 de 1923. Il a été adjugé au prix record de 2,4 millions d’euros (taxes incluses). Il devient l’appareil photo le plus cher du monde.

En 2012, la maison WestLicht avait déjà vendu un Leica 0, le n°116, il s’agissait alors de l’appareil le plus cher du monde, il avait été adjugé à 2,16 millions d’euros. Le n°117 avait été vendu pour 1,32 millions d’euros un an auparavant.

Le Leica 0

En 1913 et entre 1918 et 1920, Oskar Barnack réalise trois prototypes d’appareil photo. Environ 25 appareils furent ensuite fabriqués chez Leiz pour évaluer la réaction des futurs clients et éprouver les processus de fabrication. Ils furent numérotés à partir du numéro 100. Le Leica 0 était né. De cette « Nullserie » (en allemand) naîtra en 1925 le Leica I.

Les dimensions du Leica 0 sont réduites : longueur = 133,2 mm, largeur = 30 mm et hauteur = 53 mm. L’objectif est un Leitz Anastigmat 50mm f/3,5. C’est un triplet de quatre lentilles (les deux dernières étant collées ensemble) créé par Max Berek. Cet objectif, non interchangeable, est en monture rentrante ; sa mise au point est réglable de 1 mètre à l’infini et son diaphragme est gradué de f/3,5 à f/12.

A propos de Leica

Livres
Share it