Le 19 mai 2017, le photographe américain Stanley Greene est décédé à Paris, à l’âge de 68 ans.

Stanley Greene, photographe de guerre

C’est l’un des grands noms du photojournalisme de guerre qui s’est éteint aujourd’hui, Stanley Greene. Né à New York en février 1949 et assistant du photographe américain Eugene Smith dans les années 70, Stanley Greene a commencé sa carrière photographique dans les milieux punk de San Francisco. Il a photographié en Afrique, en ex-Union Soviétique, en Amérique centrale, en Asie et au Moyen-Orient. Toutefois c’est pour son travail pendant de la guerre en Tchétchénie qu’il est le plus connu.

Il a reçu, entre autres, le prix W. Eugene Smith et le World Press, qui lui a été décerné cinq fois. Il a publié plusieurs livres, dont Plaie à vif : Tchétchénie 1994-2003 aux éditions Trolley et Black Passport. Ancien membre de l’agence française VU’, Stanley Greene est membre fondateur de l’agence Noor en 2007.

Il s’est éteint à l’âge de 68 ans, à Paris.

L’oeuvre de Stanley Greene en détail

Prix et récompenses
Livres
Share it