Depuis 1896, année des premiers Jeux Olympiques modernes, les photographes ont immortalisé les exploits sportifs. Rio 2016 ne fait évidemment pas exception à la règle, avec des JO couverts par des centaines de photographes. Retour sur plus de 100 ans d’images olympiques.

S’il est aisé de retrouver les images de Rio 2016 sur tous les sites d’info ou de sport, les images des précédents olympiades sont moins faciles à retrouver. Pourtant il existe une véritable mine d’or photographique : www.olympic.org. Tout simplement le site du CIO.

Athènes, 1896

Honneur aux anciens avec les 40 images des JO d’Athènes de 1896. On est loin des images au coeur de l’action, des vitesses actuelles au 1/8000 sec ou des téléobjectifs de 400 ou 600 mm. Mais les photos rendent honneur aux athlètes avec la même émotion.

L’apparition de la couleur : Rome, 1960

C’est à Rome en 1960 que les premières images couleur apparaissent, plus simple pour repérer le maillot rouge ou le short bleu !

La disparition du Noir et Blanc : Los Angeles 1984

C’est en 1984 que pour la première fois toutes les images sont en couleur. En plus de cette disparition du noir et blanc, les appareils ont évolué et permettent de capturer des images dans le vif de l’action.

Le CIO

En bref

Le Comité international olympique (CIO) est une organisation créée par Pierre de Coubertin en 1894, pour réinstaurer les Jeux olympiques antiques puis organiser cet événement sportif tous les quatre ans, puis en alternant tous les deux ans à partir de 1994, Jeux olympiques d’été et Jeux olympiques d’hiver.

Depuis 1981, c’est une organisation internationale non gouvernementale à but non lucratif dont le siège est à Lausanne selon la Charte olympique. Cette association est dotée de la personnalité juridique à durée limitée et son statut est reconnu par la Confédération suisse par arrêté du Conseil fédéral du 17 septembre 1981. Depuis le 10 septembre 2013 et pour une période de huit ans, le neuvième président du CIO est Thomas Bach.

En image
Share it