Non, non 2017 n’est pas uniquement l’arrivée d’Emmanuel Macron à la tête de l’état, c’est aussi le 45ième anniversaire d’une révolution nommé SX-70.

C’est le 7 mai 1909, rien à voir avec notre nouveau président, que l’américain Edwin H. Land est venu au monde à Bridgeport (Connecticut). Si ce nom ne vous dit rien, c’est pourtant le fondateur de la société Polaroid et l’inventeur d’un procédé révolutionnaire, le SX-70.

Edwin H. Land

Le début de la carrière industrielle de Edwin Land commence entre les deux guerres, en 1932. Il fonde la société Poland Corp. pour exploiter les applications de l’une de ses inventions, un film polarisateur. C’est en 1937 que Poland Corp. devint Polaroid. En 1947, l’ingénieur américain présente à l’Optical Society of America un appareil photographique instantané. Le procédé utilisé permet de révélé une image positive en moins d’une minute. Le succès commercial est immédiatement au rendez-vous. En 1963, Polaroid commercialise un procédé couleur. Il faut attendre 1972 pour que le procédé SX-70 voit le jour.

Cette année là, le magazine Life titre en couverture : A genius and his magical camera (un génie et son appareil photo magique) en parlant d’Edwin H. Land et du SX-70.

Edwin H. Land disparut le 1er mars 1991 à Cambridge (Massachusetts).

Procédé SX-70

Le procédé SX-70 permet l’apparition d’un appareil photo éponyme. Les SX-70 sont plus légers et les chimies utilisées rendent possible le développement instantané, et en plein jour, au sein d’une enveloppe scellée qui conserve dès lors tous les produits résiduels issus du traitement. Les films SX-70, ancêtres des 600 ont une surface sensible carrée de 7,9 cm de côté et une sensibilité nominale de 150 ASA.

L’appareil SX-70 fut produit de 1972 à 1981 sous divers modèles. Après l’abandon par Polaroid des procédés argentiques, c’est la société Impossible qui a repris la fabrication et la commercialisation de films au format SX-70.

Le SX-70 en détail

Appareils SX-70
Films au format SX-70
Share it