Si cher à l’instant Henri Cartier Bresson, l’instant décisif a, une fois de plus, montré sa force. C’est le photographe turque d’Associated Press, Burhan Ozbilici, qui a su le saisir.

En préface de son premier album, « Images à la sauvette », publié en 1952, Henri Cartier-Bresson parle de son travail. Intitulé « L’instant décisif », il y développe sa conception de la photographie. On peut notamment y lire :

En quoi consiste un reportage photographique ? Parfois une photo unique, dont la forme ait assez de rigueur et de richesse et dont le contenu ait assez de résonance, peut se suffire à elle même; mais cela est rarement donné […]

Le 19 décembre 2016, lors de l’inauguration d’une exposition à Ankara, le photographe turque, mandaté par l’agence AP, Burhan Ozbilici a pu le saisir. Le vernissage s’est vite transformé en drame, avec l’assassinat de l’ambassadeur de Russie en Turquie, Adreï Karlov.

Un récit et des images saisissantes

C’est par hasard que Burhan Ozbilici s’est rendu à l’inauguration de l’exposition « From Kaliningrad to Kamchatka, from the eyes of travelers », la galerie était sur son chemin. Lorsque le meurtrier prend la parole, avant d’assassiner l’ambassadeur russes, Burhan Ozbilici ne perd pas son sang froid et fait son devoir de journaliste. Il nous livre des images irréelles et un témoignage poignant sur le blog de l’AP : Witness to an assassination: AP photographer captures attack.

Agrandir

AP Photo/Burhan Ozbilici

AP Photo/Burhan Ozbilici

En savoir plus sur Associated Press

L'agence AP
Quelques ouvrages
Share it