Les Marines ont reconnu, le 17 octobre 2019, une deuxième erreur sur l’identité des soldats levant le drapeau américain sur l’île japonaise d’Iwo Jima.

C’est l’une des photos les plus connues de la seconde guerre mondiale, prise par Joe Rosenthal de l’Associated Press, elle montre six soldats américains levant à bout de bras un mât où flotte le drapeau des vainqueurs.

Crédit : Joe Rosenthal / Associated Press

2016 : une première rectification

Le photographe n’avait pas pu noter le nom des soldats au moment du cliché et l’identification des soldats avait été menée quelques temps après, à la demande de l’administration Roosevelt qui a ensuite utilisé les soldats devenus stars pour vendre un emprunt de guerre.

En juin 2016, des historiens avaient permis d’établir que l’un des hommes photographié n’était pas le soldat de seconde classe John Bradley, mais un soldat de première classe, Harold Schultz.

Une erreur qui semble liée au fait qu’un premier drapeau, plus petit, avait été levé sur la même montagne plus tôt dans la journée.

2019 : une seconde correction

«Grâce à des historiens, de nouvelles preuves et des nouvelles technologies, il a été déterminé que le soldat de première classe Rene Gagnon a contribué à lever le drapeau mais ne figure pas sur la photo», a indiqué le corps des Marines dans un communiqué.

«C’est en fait le caporal Harold Keller qui a été identifié comme le Marine situé de l’autre côté de la hampe du drapeau», dont on ne voit que le casque sur la photo.

L’erreur a été rectifiée grâce à l’intervention de trois historiens qui ont utilisé les photos d’autres soldats présents sur les lieux, avec l’aide d’enquêteurs spécialisés du FBI.

Zoom sur les photos de la deuxième guerre mondiale

Livres

Share it