Le I-1 est le nouvel appareil photo de The Impossible, un appareil de plus ? Non, mais bel et bien un appareil à acheter !

Disclaimer : Avant tout, nous tenons à préciser que cet article n’engage que nous; il ne s’agit pas d’un publireportage pour le compte de The Impossible mais bel et bien de notre appréciation, en toute indépendance.

Nous en parlions dans un précédent article, Impossible a mis en vente un nouvel appareil photo, le I-1. Le 29 octobre 2016, à Lyon, lors d’une présentation de l'I-1 par Julien, nous avons eu l’occasion de prendre en main la bête. Convaincu du bien fondé de l’achat d’un I-1, la prise en main de l’appareil et sa superbe fabrication ont motivé l’écriture de cet article. Alors rentrons dans le vif du sujet en répondant à cette question : pourquoi faut-il acheter un I-1 ?

Le I-1 : pour qui ?

A qui s’adresse le I-1 ? Et bien à peu près à tout le monde :

  • Amateurs des images qui ont du caractère
  • Déçus du tout numérique
  • Handicapés du « cloud »
  • Passionnés des photos souvenirs
  • Narrateurs dans l’âme
  • Etc…

Bref, l'I-1 est un appareil polyvalent, il permet de fixer sur le papier, en couleur ou en noir & blanc des images avec une « vraie âme », un vrai caractère créatif. Fini les images plates des téléphones portables auxquelles il « faut » rajouter des filtres en tous genres. Non, là, avec le I-1, les photos ont du caractère à la prise de vue. Et si vous voulez les partager sur vos réseaux sociaux préférés; c’est simple, prenez donc en photo le cliché imprimé ! Il s’agit juste de changer de manière de faire, au lieu d’imprimer des photos de votre téléphone portable (ce que vous faîtes, in fine, rarement) il suffit de photographier vos clichés.

Le I-1 n’est pas un appareil pour des hipsters ou des bobos parisiens, non le I-1 est un appareil pour se réconcilier avec la photographie « sociale », celle qui permet d’immortaliser les moments de notre vie et de les partager.

Le I-1 : comment ?

Comment marche le I-1 ? Très simplement, pas de réglages à n’en plus finir; l’appareil est muni d’un autofocus qui se met en oeuvre simplement en appuyant sur le déclencheur à mi-course. côté lumière, le boitier est muni d’un flash annulaire à diode. Les diodes servent également à donner le niveau de batterie et le nombre de vues restantes dans la pellicules.

A la différence des boitiers Polaroïd, le boitier I-1 n’est pas alimenté par la pellicule mais grâce à se batterie interne. Celle ci se recharge simplement en branchant l’appareil via son port mini-usb en façade. L’autonomie de l’appareil est d’environ une centaine de photos à pleine charge, largement suffisant pour la plupart des projets : soirées, fêtes ou projets artistiques.

Le I-1 est aussi pourvu d’un viseur amovible et d’un bouton de mise en marche du flash. Donc, pour résumer

  • un bouton marche /arrêt
  • le déclencheur qui permet aussi de faire la mise au point
  • un bouton pour l’activation du flash
  • le flash annulaire pour  éclairer le sujet, évaluer la charge de la batterie et le nombre de photos restantes

Enfin, le I-1 est aussi muni d’un pas de vis pour le fixer, par exemple, à un trépied. Une connexion bluetooth permet de piloter l’appareil à distance.

Un appareil simple d’emploi mais bien construit avec un design épuré et une multitude de films disponibles.

Le I-1 : pour quoi ?

Maintenant que nous avons vu que l’apppareil est à la fois simple et polyvalent, qu’il permet de prendre des photos et de les partager, pourquoi en acheter un, ou en offrir un ?

Simplement parce qu’à l’heure d’une consommation frénétique d’images qui dorment dans les mémoires des téléphones, des ordinateurs ou des clouds (google drive, onedrive, dropbox, etc…), bref d’images qui ne servent à rien, l'I-1 permet de faire de la photo utile (et jolie). Les films Impossible permettent de choisir entre des rendus couleurs, noir&blanc ou des éditions spéciales (rouge&noir ou jaune&noir par exemple).

Et si l'I-1 ne vous semble pas bien pour vous, c’est une idée cadeau à retenir pour Noël !

La photographie instantanée

Caractéristiques techniques
L'I-1 et les films Impossible
Share it