Chaque année, à Clermont-Ferrand, les amoureux de voyage, et en particulier de carnet de voyage se retrouvent au rendez-vous du Carnet de Voyage.

Sur trois étages du Polydôme de Clermont-Ferrand les dessinateurs, peintres, photographes, éditeurs et libraires proposent aux visiteurs le meilleur du voyage : carnet, revue, livre, essai, bande-dessinée ou guide. Je ne ferais pas un compte rendu exhaustif de ce 17e rendez-vous du Carnet de voyage mais plutôt des arrêts sur image sur mes coups de cœur.

La revue Bouts du Monde

C’est en 2011, en prenant le train T27 Pékin-Lhassa, que j’ai rencontré une partie de l’équipe de la revue Bouts du Monde. Tous les deux mois Bouts du Monde donne la parole aux voyageurs, ils présentent à leur manière les pays ou régions qu’ils ont découverts. Textes, photos, dessins, croquis sont autant de support pour vous faire rêver et voyager.

Retrouvez Bouts du Monde sur Facebook ou sur la boutique en ligne.

Les éditions Transboréal

Maison d’édition française des grands voyageurs explorateurs, Transboréal représente 138 auteurs et 161 voyageurs francophones qui ont eu à cœur de découvrir une région du monde et d’en faire partager la découverte à travers des livres ou des films. Transboréal anime aussi une librairie de voyage dont les 5577 titres sont en ligne. Pendant le rendez-vous du Carnet de voyage une partie de la collection est présentée.

Les carnets de Nicolas Jolivot

Il parle de ses carnets avec passion, « j’utilise des carnets accordéons et je les ai tourné pour dessiner verticalement » et en effet, Nicolas Jolivot présente de long dessin de Shanghaï. Ils évoquent cette ville effervescente et riche avec des traits fins et précis mais aussi délicats et émouvants.

Les éditions Apeirons

Se définissant comme « éditeur d’art poétique », les éditions Apeirons présente des livres « accordéons » dans la droite ligne de la démarche de Nicolas Jolivot, les livres de la collection « Double-JE » sont fabriqués de façon artisanale. Ils se présentent sous forme de bandes pliées en accordéon (Leporello). La couverture est en carton teinté avec marquage à chaud et découpe de fenêtres. Après réception des impressions et des couvertures nous les façonnons un par un « à la main » et « à la maison ».

L’exposition Naufragés de Médecins Sans Frontière

En 2015, près d’un million de personnes ont fui vers l’Europe sans autre option que de risquer leur vie en mer à bord d’embarcations de fortune, l’Union européenne refusant de leur proposer des alternatives légales et sures. Près de 4 000 personnes sont ainsi mortes en mer Méditerranée en 2015.

A l’aide de photos, de vidéos, de témoignages et de titres de journaux, l’exposition montre la situation des migrants une fois qu’ils pénètrent sur le sol européen. Une installation symbolise l’arrivée des embarcations précaires sur les côtes européennes et le moment où les migrants jettent des objets de leur exil.

Une manière pour les voyageurs « volontaires » de se souvenir que tout le monde ne quitte pas de son plein grès son sol natal.

Les éditions Nomades

Depuis 2010, les éditions Nomades conçoivent des livres « différents », faits par des voyageurs pour des voyageurs. À travers des carnets, des albums, ou des guides, le lecteur trouve un point de vue qui lui ressemble, une approche humaine, authentique et sensible, en marge des éditions grand public. Des livres de voyage artistiques, pratiques ou ludiques, mais surtout uniques.

En savoir plus sur le rendez-vous du Carnet de Voyage

Thème 2017
»Pour
Share it