Si vous pensez que retirer l’eau des images sous-marines se fait avec un seau, vous êtes loin de la réalité! Deux scientifiques de l’Université de Haïfa ont publié un article sur un nouvel algorithme appelé Sea-thru.

La recherche scientifique en optimisation d’image est encore très active. Deux chercheurs signent un papier qui pourrait révolutionner le traitement des images sous-marines, la méthode Sea-Thru.

Résumé

La récupération automatique des couleurs perdues dans les images sous-marines reste un problème épineux. Nous avons récemment montré que cela était en partie dû à l’utilisation répandue d’un modèle de formation d’images atmosphériques appliqué aux images sous-marines et avons proposé un modèle physiquement précis.
Le modèle révisé a montré:

1) le coefficient d’atténuation du signal n’est pas uniforme dans toute la scène, mais dépend de la plage d’objets et de la réflectance.

2) le coefficient régissant l’augmentation de la rétrodiffusion avec la distance diffère du coefficient d’atténuation du signal.

Ici, nous présentons la première méthode qui récupère les couleurs avec notre modèle révisé, en utilisant des images RGBD. La méthode Sea-thru estime la rétrodiffusion en utilisant les pixels sombres et leurs informations de distance connues. Ensuite, il utilise une estimation de l’illuminant variant dans l’espace pour obtenir le coefficient d’atténuation dépendant de la distance. En utilisant plus de 1 100 images de deux masses d’eau optiquement différentes, que nous mettons à disposition, nous montrons que notre méthode avec le modèle révisé est plus performante que celles utilisant le modèle atmosphérique. L’élimination constante de l’eau ouvrira d’importants ensembles de données sous-marines à de puissants algorithmes de vision par ordinateur et d’apprentissage automatique, créant ainsi des opportunités intéressantes pour l’avenir de l’exploration et de la conservation sous-marines.

Derya Akkaynak, Tali Treibitz – Université d’Haifa

Le film ci-dessous présente la méthode Sea-Thru :

La publication originale, en anglais, est téléchargeable ici : http://csms.haifa.ac.il/profiles/tTreibitz/webfiles/sea-thru_cvpr2019.pdf

La méthode est présentée en détail sur la page de l’université d’Haifa : http://csms.haifa.ac.il/profiles/tTreibitz/datasets/sea_thru/index.html

Share it