Un bref coup d’œil sur une séance photo avec un mannequin pas comme les autres; un vélo.



Prenez un appareil photo et un vélo pour en faire un « portrait ». Rapidement vous constaterez que le vélo n’est pas très photogénique. Uniquement des lignes: tubes, câbles, roues, etc… Rien de très gracieux pour faire ressortir l’esthétique. Pour y remédier, rien de tel qu’un peu de lumière complémentaire pour souligner les différents éléments. C’est là qu’interviennent les techniques de travail au flash rassemblées dans le mouvement strobist.

Si vous voulez en savoir plus sur le mouvement Strobist, téléchargez l’excellent Strobist 101.

Matériel

Avant de voir la prise de vue en elle-même, parlons rapidement matériel. C’est assez simple : un appareil photo, des flashs et de quoi les déclencher.

En ce qui me concerne :

Dans ce cas particulier, l’utilisation d’un appareil comme le Canon 1DX-MkII n’est pas nécessaire. Pour l’objectif, l’utilisation d’un téléobjectif permet d’obtenir une belle profondeur de champ facilement.

Setup

Pour bien souligner les lignes du vélo, sans effet particulier, l’organisation est simple :

  • Faire le cadre
  • Sous-exposer de -1,7 IL environ et veillant à shooter en dessous de 1/200 (vitesse de synchro max)
  • Ajouter de la lumière à 45° à droite et 45° à gauche

Ce qui donne le setup ci-dessous :

Setup flash – vue arrière

Vue de trois-quart cela donne :

Setup flash – vue trois-quart arrière

La mise en place ne nécessite que quelques minutes, mais pour quel résultat me direz vous !

Résultats

Une image valant mieux qu’un long discours, voici donc 4 images :

Pour aller plus loin


Livres

Share it