Weegee, de son vrai nom Usher Fellig, est exposé au musée de la photographie de Charleroi, en Belgique, jusqu’au 4 décembre 2016.

Weegee by Weegee : 118 photographies

Le musée de la photographie de Charleroi expose 118 photographies de la collection de Jean Piogozzi (le fils du fondateur de la marque automobile Simca). Déjà présentées au Baker Museum (Naples, Floride) en 2015, les images nous font voyager dans l’univers noir et new-yorkais du célèbre photojournaliste Weegee.

Usher Felling, alias Weegee

Usher Fellig (1899-1968), alias Weegee, est une figure légendaire du photojournalisme. C’est en écumant les rue de New York de nuit que Weegee se fait un nom pendant la grande dépression.  Crimes, faits divers sordides, boîtes de strip-tease et et bars, constituent le terrain de chasse de Weegee. Il présente l’envers du rêve américain. L’ensemble de ses images, à la fois choquantes et divertissantes, brosse un extraordinaire portrait de la métropole moderne.

Engagé à l’agence ACME newspictures, devenue ensuite United Press International, il reste douze ans dans l’obscurité du laboratoire. A 35 ans, il choisit de devenir photographe indépendant avec comme sujets de prédilection, la rue et ses habitants : policiers, gangsters, pompiers, fêtards, strip-teaseuses ou travestis. Weegee touche à ce qui fait vendre, la photographie crue et évocatrice de faits divers.

La reconnaissance lui viendra à partir de 1944, du monde de la photographie, des galeries et des musées.
Weegee meurt à New York le 26 décembre 1968, laissant derrière lui une œuvre de près de 5000 photographies et une chronique essentielle d’une ville entre 1930 et 1950. Ses clichés ont été publiés dans les plus grands journaux : Life, Vogue, The Daily Mirror…  On retiendra de son œuvre ce qu’il en disait lui-même :
Montrer combien, dans une ville de dix millions d’habitants, les gens vivent en complète solitude.Weegee

En savoir plus sur l’exposition Weegee by Weegee

Informations pratiques
Les livres de Weegee
Share it