En pratique

Strobist & Polaroid 1000

L’avantage du confinement c’est qu’on a le temps de faire des photos de nature morte, en l’occurrence un Polaroid 1000.

Le COVID-19 m’a amené à faire différents reportages sur la prise en charge des patients suspects COVID-19; mais pas uniquement. J’ai ressorti quelques boitier pour les photographier. Bien sûr si l’on compte uniquement sur la lumière du mois de mars; le résultat est, comment dire, un peu décevant !

Donc on positionne quelques flashs et hop en route vers une photo bien plus flatteuse pour ce boitier de 1977. Petite fiche d’identité de ce classique :

Nom :1000
Marque :Polaroid®
Type :Intégral SX-70
Année de fabrication :1977
Lentille :103mm / 1 élément plastique
Obturateur :Électronique avec cellule
Vitesses :Exposition automatique
Ouverture :f/14.6
Le Polaroid 1000

Pour le prendre en photo, j’utilise des flash autonome et applique les bonnes méthodes du mouvement Strobist.

Si vous voulez en savoir plus sur le mouvement Strobist, téléchargez l’excellent Strobist 101.

Matériel

Avant de voir la prise de vue en elle-même, parlons rapidement matériel. C’est assez simple : un appareil photo, trois flashs avec des modificateurs de lumière, de quoi les déclencher et des accessoires.

En ce qui me concerne :

L’utilisation d’un téléobjectif permet d’obtenir une belle profondeur de champ facilement.

Setup

Pour créer la lumière j’ai procédé étape par étape.

La lumière principale

Pour la lumière principale sur l’appareil photo, j’ai choisi de désaxé légèrement le Polaroid vers la droite par rapport au cadre et j’ai positionné un flash avec un snoot directement sur le Polaroid.

La lumière secondaire

Pour éclairer la face opposée du Polaroid, j’ai utilisé un flash à puissance réduite. J’ai réchauffé un peu la lumière avec un filtre orange.

La lumière de fond

Pour créer un fond doux et légèrement féérique, j’utilise une technique vieille comme la photographie. Un flash éclaire des objets transparents et brillants. La grande ouverture de l’objectif transforme les reflets en points lumineux diffus. Pour avoir des reflets chauds, j’utilise un filtre orange soutenu.

Résultats

Une image valant mieux qu’un long discours, voici donc 2 images; avant et après une légère retouche chromatique.

Pour aller plus loin

Suivez-nous sur Facebook
Facebook Pagelike Widget
Livres
1 Comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers posts
A propos

Nicolas Beaumont un photoreporter, réalisateur et rédacteur spécialisé dans la photographie sociale et humanitaire. La Croix-Rouge française, Emmaüs, Handicap International, Secours Mag, Dimatex et Actusoins comptent parmi nos clients. Nous réalisons films, photographies et articles à travers le monde sur des sujets d’actualité : migration, guerre, déplacé, catastrophe naturelle, inondation etc…

Suivez-nous
Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google
Spotify
Consent to display content from Spotify
Sound Cloud
Consent to display content from Sound
Show / Afficher
Hide / Cacher